Vous êtes ici : Les rubriques de Travaux & Construction > Construction et rénovation > Mur humide : quoi faire pour régler le problème ?

Mur humide : quoi faire pour régler le problème ?

régler le problème de l'humidité des murs

Condensation, apparition de moisissures, de salpêtre ou de mérules, l’humidité dans la maison peut devenir source d’un danger encore plus grave, car elle impacte également la santé en provoquant notamment des allergies respiratoires. Pour en venir à bout, il est d’abord important d’en définir les causes afin de trouver une solution adaptée.

Les principaux symptômes de l’humidité des murs

Pouvant affecter autant les murs extérieurs que les murs intérieurs, l’humidité peut trouver son origine dans un problème mineur, tout comme elle peut révéler un désordre beaucoup plus grave qui nécessite de lourds travaux. D’où l’importance de prêter attention aux moindres signes.

À l’intérieur, les principaux symptômes qui doivent vous alerter sont le salpêtre, les moisissures, les taches d’humidité, la condensation, les sensations de froid lorsque vous touchez les parois ou encore le décollement des papiers peints et autres revêtements muraux. Si l’humidité touche les murs extérieurs, des fissures apparaissent, les murs sèchent très difficilement après une averse, provoquant le décollement de l'enduit.

Les causes probables de l’humidité

Ces manifestations extérieures sont à l’origine de problèmes de différentes natures. Parmi les plus classiques figure le manque ou l’absence de ventilation qui empêche l’évacuation de l'humidité, entraînant le développement de moisissures et l’apparition du phénomène de condensation.

Les remontées capillaires sont une autre cause fréquemment pointée du doigt par les spécialistes. Elles sont dues à une remontée de l’humidité du sol par capillarité vers les murs enterrés qui sont très poreux, c’est-à-dire pourvus de nombreux réseaux capillaires qui facilitent la pénétration de l’eau, ou encore des murs en contact avec les fondations.

Les infiltrations sont aussi responsables de l’humidité des murs. À cause de fissures, l’eau s’infiltre dans le mur par pression hydrostatique dans les fondations.

En réalité, il est assez difficile de déterminer vous-même l'origine de l'humidité des murs. C’est pourquoi il est conseillé de faire appel à un spécialiste qui réalisera un diagnostic en bonne et due forme.

Les solutions à adopter

A chaque problème son traitement. S’il est simplement question d’un phénomène de condensation, l’installation d’un système de ventilation de type VMC à simple ou double flux suffira. Une aération quotidienne du logement au moins 10 mn et deux fois par jour est de même préconisée.

condensation

En cas de remontées capillaires, il va falloir prévoir une injection de résine. Il s’agit d’injecter de la silicone ou de la résine liquide dans des trous réalisés en bas des murs qui – en se plastifiant – vont offrir une protection étanche très efficace pour que l’humidité ne remonte plus dans les murs.

Autre solution : la réalisation d’un drainage. L’idée est de poser un siphon atmosphérique à l’extérieur en bas des murs pour favoriser l’évacuation des eaux de pluies et assainir les fondations.

Enfin, il est également possible d’opter pour des traitements de surface qui résolvent un problème en particulier comme la condensation, le salpêtre ou l’étanchéité. Les hydrofuges de surface sont conseillés, car ils procurent un effet imperméabilisant tout en laissant respirer les murs. Les peintures anti-humidité sont également une alternative intéressante et s’adressent à ceux qui veulent joindre l’utile à l’agréable en refaisant leur décoration d’intérieur tout en luttant contre leur problème d’humidité.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Site Internet

Texte

Code de sécurité à copier/coller : tVEktj

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture