Vous êtes ici : Les rubriques de Travaux & Construction > Jardin et extérieur > Comment construire sa propre piscine ? Les étapes essentielles !

Comment construire sa propre piscine ? Les étapes essentielles !

Piscine

Équipement star de la saison estivale, la piscine n’est pas seulement un lieu de baignade et de détente très prisé à la fois des grands et des petits, un bassin privé apporte également beaucoup de valeur à une propriété. Voici les étapes de construction d’une piscine.

La mise en place du projet de construction d'une piscine

L’aménagement d’une piscine enterrée est synonyme de grands travaux. Ainsi, pour être sûr de disposer du bassin dès les premiers rayons du soleil, les travaux seront, de préférable, programmés en hiver. Par ailleurs, comme ce type de projet reste tout de même un investissement conséquent, il faut bien le définir avant de se lancer. Heureusement, sur internet, on peut trouver très facilement des piscines enterrées en kit à des prix défiant toute concurrence comme sur Best of piscine par exemple.

Avec ces types de bassins prêts à être installés, vous pouvez construire vous-même votre piscine sans nécessairement faire appel à des professionnels. Cela réduira déjà considérablement votre budget. Mais avant toute chose, il faut d’abord choisir l’emplacement du plan d’eau. Cette étape vous permettra également de déterminer les dimensions de la piscine, ainsi que sa profondeur en fonction des mètres carrés dont vous disposez. À titre informatif, un bassin de nage doit être implanté dans un endroit très peu boisé qui bénéficie d’une bonne exposition au rayons du soleil, mais à l’abri du vent.

Terrassement et canalisation

Piscine pour enfants

Néanmoins, avant le démarrage du chantier, renseignez-vous tout de même auprès de votre mairie, dans le cas où l’obtention d’un permis de construire serait nécessaire. Par ailleurs, dans certaines villes françaises, en fonction de leurs tailles, les piscines privées peuvent être soumises à des taxes ou à des impôts. Informez-vous également sur ces aspects. Une fois collectées toutes les données de votre nouvelle piscine maçonnée, vous pourrez enfin commencer les travaux. La première phase est le creusement de l’emplacement du bassin. Cette opération est communément appelée terrassement.

Pour les propriétaires qui ont pris la décision de faire les travaux eux-mêmes, la location d’une pelleteuse est indispensable, sinon un brise-roche si le sol est majoritairement composé de gravats. Pensez à bien niveler et à aplanir le sol pour que le fond soit bien solide et stable. Par la suite, il faudra vous attaquer aux canalisations. Ici, à moins d’être de véritables connaisseurs, il est plus judicieux de faire appel aux compétences d’un plombier. Ne pas oublier de solliciter les services d’un électricien pour la création des circuits électriques indispensables au fonctionnent du système de filtration de la piscine.

La pose de la structure de la piscine

La dalle en béton armé qui fera office de paroi de la piscine enterrée peut-être enfin coulée. Pour s’assurer que le travail est bien fait, mais surtout uniformisé, confiez cette tâche à un maçon qui gèrera le camion de béton. En parallèle, pour empêcher les fuites d’eau, les murs des bassins doivent être parfaitement étanches en les couvrant de carrelage ou de couches d’enduit de collage.

Pour les bassins déjà livrés avec une paroi en acier galvanisé, il suffit d’installer la coque dans le trou. Une fois tous les éléments en place, enchaînez avec le remblai des alentours de la piscine avec la terre issue du terrassement. Après, vous pouvez entamer la pose du liner, les margelles, les plages, les abords et autres. Enfin, vous pouvez remplir votre bassin. Des heures d’attente seront nécessaires pour les piscines avec de grands volumes d’eau.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : iaRtXQ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture