Vous êtes ici : Les rubriques de Travaux & Construction > Chauffage et isolation > Isolation par l'extérieur (ITE) d'une maison : quelles solutions pour quels coûts ?

Isolation par l'extérieur (ITE) d'une maison : quelles solutions pour quels coûts ?

isolation thermique par l'extérieur (ITE)

Investir dans une isolation de qualité contribue à améliorer les performances thermiques de la maison.

Parmi les solutions disponibles pour éviter les ponts thermiques et réduire les pertes de chaleur figure l’isolation par l’extérieur, une technique dont l’efficacité n’est plus à prouver mais qui requiert un budget important.

Avantages de l’isolation par l’extérieur

Le principal objectif d’une isolation thermique par l'extérieur (ITE) est de poser une enveloppe isolante tout autour du bâti qui va permettre d’éviter les ponts thermiques que l'on sait responsables des déperditions de chaleur dans la maison. Ces ponts thermiques se produisent au niveau de certaines jonctions entre les menuiseries et les murs, entre les murs et les planchers, entre la toiture et les murs ou encore entre le balcon et les murs.

En optimisant les performances thermiques de la maison, une baisse significative des dépenses énergétiques est constatée, de l’ordre de 15%. L’ITE contribue à préserver l’inertie thermique des murs et évite les problèmes liés aux variations climatiques. Outre le gain de confort, cette solution d’isolation tient un rôle clé dans la valorisation du patrimoine, un point très intéressant en cas de revente du bien immobilier qui bénéficiera ainsi d’une plus-value importante. L’aspect esthétique joue aussi en la faveur de l’ITE puisqu’elle permet d’embellir l’extérieur de la maison.

Les différentes solutions possibles

Il existe plusieurs techniques destinées à isoler la maison par l’extérieur. La première et la plus simple étant l’isolation par panneaux enduits. Les panneaux sont composés d’enduits disposés en trois couches et renforcés par un treillis en fibre de verre sur lequel se trouve un isolant pouvant être de la laine de roche, du polystyrène expansé ou encore de la fibre de bois. La fixation de l’isolant s’effectue ensuite sur des profilés verticaux et horizontaux, par collage ou par fixation calée-chevillée.

Une autre alternative consiste à opter pour une isolation protégée par un bardage. Ici, l’isolant présenté sous forme de panneau semi-rigide ou en rouleau est encastré entre des montants. Un panneau respirant ou un film pare-pluie viendra protéger l’ensemble. Généralement, la pose d’une deuxième couche d’isolant recouvrant les montants est effectuée afin que ces montants fixés sur les murs ne deviennent pas sources de ponts thermiques.

Le coût du projet

Le prix des travaux d’isolation par l’extérieur est très variable. Sachez que l’Agence nationale de l’habitat (Anah) a établi un coût moyen pour ce type de projet afin d’aider les particuliers dans leurs estimations financières. Ainsi, il est admis qu’une ITE coûte en moyenne entre 50 et 80 euros le mètre carré. Un tarif qui inclut la main d’œuvre et les matériaux.

Il est très important de savoir que le prix du projet dépend d’un certain nombre de facteurs comme la surface totale à isoler, l’isolant, son épaisseur et ses performances. Les contraintes techniques (difficulté d’accès à la façade par exemple) ainsi que la zone géographique sont autant d’éléments à considérer. Selon l’Anah, l’isolation d’une maison de plain-pied nécessite entre 8000 et 12000 euros. Afin de trouver le budget nécessaire, les particuliers ont la possibilité de bénéficier d’aides comme celles accordées par l’Anah et les collectivités locales, l’éco-prêt à taux zéro ou encore les crédits d’impôt.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : BSWfYq

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture