Vous êtes ici : Les rubriques de Travaux & Construction > Construction et rénovation > Comment poser un faux plafond en plaques de plâtre ?

Comment poser un faux plafond en plaques de plâtre ?

Permettant d’obtenir un espace supplémentaire au niveau du plafond pour dissimuler les câbles électriques, accueillir l’isolation ou cacher un plafond en mauvais état, le faux plafond peut être élaboré avec différents matériaux. Les plaques de plâtre restent néanmoins les plus prisées car elles sont économiques, légères et esthétiques. La simplicité de la pose est un autre argument en faveur de ce matériau.

Réaliser un faux plafond en plaques de plâtre

Un faux plafond en plaques de plâtre requiert la mise en œuvre d’une ossature composée de suspentes vissées au plafond, de cornières, de rails horizontaux ainsi que d’éclisses qui permettront la jonction entre les rails.

faux plafond en plaques de plâtre

Les mesures et tracés

La première étape consiste à mesurer la surface du plafond. Pour vous faciliter la tache, établissez un plan sur papier. Déterminez l’endroit où vous allez fixer les suspentes et réfléchissez d’ores et déjà à vos besoins en matière de suspentes, rails, plaques de plâtre et autres éclisses.

Puis, mesurez la hauteur du faux plafond. Avec l’aide d’une règle et d’un niveau à bulle, déterminez l’emplacement des cornières et procédez au traçage.

Fixation des suspentes

La prochaine étape consiste à fixer les suspentes. Prévoyez dans un premier temps le réglage de la hauteur de celles-ci. Sélectionnez ensuite un type de fixation adapté au support utilisé : vis pour bois, vis pour plâtre ou encore chevilles pour béton. A 25 cm du mur, fixez alors les suspentes concordantes aux extrémités des rails. Pour que vos fixations soient parfaitement alignées, vous devez matérialiser les rails en utilisant pour cela une petite corde que vous tendrez entre les suspentes. Utilisez le cordeau comme point de repère puis avancez le long de ce dernier pour le vissage des suspentes. Le cordeau et l’embase doivent avoir la même hauteur donc faites le nécessaire à ce niveau.

Les cornières et les rails

faux plafond en plaques de plâtre

En vous référant au tracé effectué préalablement, fixez les cornières. Procédez à la découpe des rails en veillant à respecter les dimensions adaptées. Une scie à métaux vous aidera pour cette tâche. Clipsez les rails aux extrémités des suspentes. Notez qu’il vous faudra fusionner deux rails si jamais votre pièce dispose d’une largeur supérieure à 3m.

Montage des plaques et travaux de finition

Prévoyez un lève-plaques à cette étape afin d’atteindre les bonnes hauteurs. Placez les plaques puis utilisez une visseuse pour les fixer sur les rails. Le travail s’achève par les incontournables finitions. Celles-ci vont permettre de dissimuler le jointement des plaques ainsi que les vis. Vous pouvez utiliser des revêtements comme le papier peint ou encore peindre votre faux plafond.

Vous pouvez également appliquer de l’enduit sur l’ensemble de la surface dans une optique de masquer les vis et les jointements. N’hésitez pas à réaliser votre enduit vous-même ou à acheter un produit préparé dans le commerce. Appliquez ce dernier le long de la partie à jointer. Puis, prenez des bandes à joint avec lesquelles vous recouvrirez l’enduit. Après séchage, passez à l’étape du ponçage en veillant à utiliser un papier de verre assez fin. Finissez en appliquant la peinture.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : qzdcww

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture