Vous êtes ici : Les rubriques de Travaux & Construction > Construction et rénovation > Viabiliser son terrain : qu'est-ce que ça veut dire ?

Viabiliser son terrain : qu'est-ce que ça veut dire ?

viabilisation d’un terrain

Un terrain conforme aux normes minimales d’habitabilité et de confort doit être viabilisé. Cela veut simplement dire "raccordé aux différents réseaux publics". Cette démarche imputée aux propriétaires requiert plusieurs démarches administratives, beaucoup de travaux et un certain budget.

En quoi consiste la viabilisation d’un terrain ?

Lors de l’achat d’une maison, plusieurs critères sont à considérer : le prix bien évidemment, mais aussi la superficie ou encore la localisation géographique. A côté de ces paramètres essentiels, il en existe un qu’il ne faut surtout pas oublier : la viabilisation. Dans le jargon des travaux publics, ce terme signifie que le terrain constructible est bel et bien raccordé aux réseaux publics et aux voiries notamment le réseau d’eau potable, le réseau de gaz, le réseau électrique, le réseau d’évacuation ainsi que le réseau internet et téléphonique.

Sur les parcelles situées dans des lotissements, cette viabilisation – en principe – est systématiquement effectuée. Les réseaux se trouvant à proximité du terrain, il suffira d’effectuer les raccordements nécessaires vers la maison.

Par contre, sur les terrains en secteur diffus ou isolés, ce raccordement n’est pas toujours systématique. Cela a évidemment un impact sur le prix du m² qui est généralement beaucoup plus attractif. Mais attention aux travaux qui doivent être réalisés pour viabiliser le terrain et aux dépenses que cela va générer.

Comment viabiliser ?

La première démarche à entreprendre dans la viabilisation d’un terrain consiste à aller à la mairie afin d’y prendre connaissance du Plan Local d’Urbanisme (PLU). Ce document renseigne sur la nature constructible ou non du terrain en question. Dans le cas où celui-ci est effectivement constructible, la prochaine étape consiste à demander un certificat d’urbanisme qui permet de savoir s’il est possible de faire tous les travaux envisagés sur la parcelle. Ce document offrira une première piste quant au budget nécessaire pour entreprendre la viabilisation. Parmi les informations qu’il fournit figurent le coût des taxes et participations d’urbanisme, la localisation des équipements publics et bon nombre d’autres informations.

Une fois ces étapes franchies, il est possible de rencontrer les professionnels intervenant sur le chantier. Il faut savoir qu’en fonction de l’opération à mener (raccordement aux réseaux d’eau, électricité, gaz, téléphone, tout-à-l'égout), l’interlocuteur est différent. Dans le cadre du raccordement aux réseaux électriques par exemple, faire une demande auprès d’ERDF sera nécessaire. En l'absence de réseau public de collecte des eaux usées ou d'impossibilité de raccordement, l'acquéreur du terrain devra investir dans une installation d'assainissement non collectif. Etc...

Le prix des travaux

réseau téléphonique

Le coût des travaux dépend d’un certain nombre de facteurs : situation géographique, nature du terrain, contraintes et particularités de celui-ci. Le prix est également évalué en fonction de la distance entre le terrain et des réseaux à raccorder. Plus elle est importante, plus les prix de la viabilisation peuvent s’envoler.

En tout les cas, la fourchette à prévoir est comprise entre 5000 et 15 000 €. Le chantier, quant à lui, s’étend sur une durée moyenne de deux à trois mois.

A l’issue des travaux, une vérification de conformité par différents organismes est à prévoir. L’organisme Qualigaz par exemple se charge de vérifier le réseau de gaz tandis qu’un agent du CONSUEL s’occupera de vérifier le réseau électrique. La SPANC quant à elle se chargera du réseau d’assainissement.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : wHScQ9

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture