Vous êtes ici : Les rubriques de Travaux & Construction > Construction et rénovation > Comment choisir son constructeur de maison ?

Comment choisir son constructeur de maison ?

La construction d’une maison est un projet d’envergure, délicat à bien des niveaux. Parmi les principales difficultés figure le choix du constructeur.

Plusieurs éléments sont à considérer avant de trancher sur le prestataire qui réalisera les travaux : son expérience et son savoir-faire, les garanties apportées, et surtout sa solidité financière.

Comment choisir son constructeur de maison ?

Un savoir-faire certain

Les progrès en matière de construction sont permanents. Il est important de s’assurer que le constructeur a déjà été amené à réaliser des maisons labellisées, en adéquation avec les normes de la Règlementation Thermique (RT). La construction durable a non seulement le vent en poupe mais tend à devenir la nouvelle norme.

Les habitats bioclimatiques offrent le meilleur confort pour leurs propriétaires mais bien au-delà, ils contribuent à la préservation de l’environnement. Les méthodes d’isolation, l’amélioration du dispositif de ventilation, l’augmentation des performances thermiques constituent autant de solutions qui font baisser la facture énergétique et que le constructeur se doit de maîtriser.

Un contrat qui protège le maître d’ouvrage

Un des points cruciaux à considérer avant de choisir son constructeur repose sur le type de contrat proposé. Dans les contrats de maîtrise d’œuvre par exemple, le client n’est pas protégé d’une éventuelle augmentation du coût de la maison. Le prestataire peut facturer des surcoûts qu’il peut mettre sur le compte de la hausse des tarifs des matériaux. Dans un souci d’éviter ce type de risques, il est conseillé de s’orienter vers un maître d’œuvre fonctionnant sous le régime d’un contrat de construction de maison individuelle (CCMI). Ce dernier impose des plafonds, par exemple en cas d’augmentation des prix des matériaux pour éviter une facture très salée pour le maître d’ouvrage.

Références et labels

Difficile de faire confiance à quelqu’un à qui l’on va confier le projet d’une vie sans avoir préalablement vérifié ses références. Il est conseillé de demander à ce futur partenaire le contact des propriétaires pour qui il a travaillé auparavant. Cette démarche est très pertinente dans la mesure où elle donne une idée de la qualité de prestation, du respect des délais, du bon déroulement des travaux et de la communication.

Toujours dans cette quête d’informations sur le maître d’œuvre, il convient de faire le point sur les différents labels, récompenses ou trophées qui lui ont été attribués. Il s’agit d’un vrai gage de qualité. L’idéal est de se rapprocher des membres de l’Union des Maisons Françaises (UMF). Parmi les autres marques sérieuses figurent le marquage NF ou encore la qualification Qualibat.

La disponibilité, un élément clé

Avoir l’assurance de la disponibilité de son interlocuteur peut faire pencher la balance au moment du choix de prestataire. En raison de leur succès, il existe des constructeurs qui ont très peu de temps à accorder à chacun de leurs clients, ce qui peut entraîner un travail bâclé ou une impression de négligence. Certains professionnels sont amenés à gérer jusqu’à 60 chantiers tandis que d’autres, seulement une vingtaine. Le conducteur de travaux étant le chef d’orchestre du chantier, il doit pouvoir apporter les différents éléments de réponses au client désireux d’avoir plus de détails sur le déroulement des travaux.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

commentaire

Écrit par Filoute le 05/09/2017 à 18h23

Des enseignes comme l'UMF font-elles une démarche d'accompagnement ? Merci en tout cas pour ces informations et pour ce blog, il est top !

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : gHgvSC

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture