Vous êtes ici : Les rubriques de Travaux & Construction > Chauffage et isolation > Quel est le meilleur isolant écologique pour une maison ?

Quel est le meilleur isolant écologique pour une maison ?

laine de bois

Les maisons nouvellement créées tendent actuellement vers la construction écologique. On utilise le maximum de matériaux naturels pour avoir une maison avec un taux de consommation énergétique très faible. L'isolation est le point clé pour avoir une habitation économe en énergie. Devant cette multitude d'isolants écologiques présents sur le marché, quel est le meilleur ?

Ce qu'il faut savoir sur les isolants écologiques

Pour trouver le meilleur isolant écologique d'une maison, il y a quatre critères à prendre en compte :

  • La conductivité thermique ou le lambda : c'est l'aptitude de l'isolant à transmettre la chaleur donc plus le chiffre est faible, meilleur le produit sera comme isolant. D'ailleurs, la RT2012 (Réglementation Thermique 2012) que doit respecter chaque constructeur est fixée à 50 kWhEP/(m².an).
  • La résistance thermique (R) : elle est calculée en fonction de l'épaisseur du matériau et du lambda ; ainsi, plus le matériau est épais, plus il a une bonne résistance thermique.
  • La perméabilité à la vapeur : le but est d'avoir des parois qui respirent, donc le matériau doit être capable d'absorber les surplus de vapeur d'eau et de les restituer lorsqu'il est asséché. Un coefficient élevé indique qu'il a une bonne capacité de perméabilité.
  • Le taux de déphasage : c'est la capacité de l'isolant à retarder le transfert de chaleur pour un confort thermique estival. Quand le taux est élevé, l'isolant a une bonne capacité de déphasage, il retient la grosse chaleur de la journée pour ne le transmettre que la nuit au moment le plus frais.

Les meilleurs isolants

Les meilleurs isolants écologiques sont d'origine végétale et animale. Chaque isolant a sa particularité et tout dépend de la qualité de la maison et de l'espace qu'il va isoler.

Le liège

Il présente le meilleur taux en lambda soit 0,032 à 0,040 et peut être utilisé pour les murs, les planchers et les cloisons. Il a la capacité de pouvoir être réduit en épaisseur et présente l'avantage d'être difficilement combustible. Il se présente sous une forme rigide.

La laine de chanvre

Idéale pour les planchers et les toitures, elle a une forme souple et présente un lambda à 0,042. À noter : elle ne s'adapte pas aux milieux humides.

La laine de mouton

Avec un taux de lambda à 0,035 à 0,042, elle convient aux planchers et aux toitures du fait de sa forme souple. Elle est une bonne régulatrice d'humidité.

La laine de coton

Présentée en vrac, elle se manipule facilement à la main ou en épandage à la machine. Légère et performante, elle est destinée aux combles perdus et son taux de lambda est de 0,042.

ouate de cellulose en vrac

La ouate de cellulose en vrac

Lambda à 0,039 et le R à 5,10 pour 20cm. Elle est utilisée pour les sous-planchers et planchers des combles et présente de bonnes performances contre la chaleur.

La ouate de cellulose en panneaux

De nature semi-rigide, elle est installée pour les cloisons, les murs et les planchers. Son lambda est à 0,039.

La laine de bois

Destinée aux murs, aux toitures et aux cloisons, elle est aussi parfaite pour les combles aménagés. De forme semi-rigide, son taux de lambda est 0,036. Son plus : une bonne qualité de déphasage.

La fibre de bois

Elle est un isolant thermique extérieur avec un très bon taux de déphasage soit 13h29. Son taux de lambda est de 0,044 et se présente sous une forme rigide.

Les matériaux présentés ci-dessus sont tous de bons isolants écologiques et c'est à chaque constructeur de choisir celui qui conviendra parfaitement à la construction.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : SgqppP

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture