Vous êtes ici : Les rubriques de Travaux & Construction > Jardin et extérieur > Comment installer un arrosage automatique dans son jardin ?

Comment installer un arrosage automatique dans son jardin ?

arrosage automatique

Un bon cycle d’arrosage est la garantie d’un jardin bien épanoui, dans le même temps, il faut savoir économiser l'eau. Si vous n’avez pas le temps de prendre le tuyau ou l’arrosoir pour rafraîchir tous les jours vos plantes et votre gazon, installez un système d’arrosage automatique. L’installation d’un tel système n’a rien de compliqué, le tout étant de se munir des bons matériels et de faire les bons calculs.

De quoi aurez-vous besoin ?

L’élément central est le programmateur. C’est lui qui va activer automatiquement tous les jours l’arrosage. Il est disponible dans votre magasin de bricolage ou de jardinage habituel. Il existe plusieurs modèles, allant des plus simples aux plus sophistiqués. Certains ont une fonction d’analyse de l’humidité pour déclencher un arrosage à tout moment. Le programmateur sera relié à une électrovanne qui va alimenter le circuit d’arrosage. Vous aurez bien sûr besoin de tuyaux pour desservir tout votre jardin.

Des coudes les accompagnent pour les jonctions à effectuer. Enfin, vous aurez besoin de goutteurs pour obtenir le jet d’eau dispersé et de crochets pour les fixer. Vous serez amené à creuser, donc n’oubliez pas pelles et pioches. Si vous prévoyez d’utiliser l’eau de pluie récupérée ou de puiser dans un puits, vous aurez besoin d’une pompe pour obtenir une pression satisfaisante. La pression de celle-ci est exprimée en Bar ou en litre/heure ou aussi en m3. Prenez une pompe réglable pour pouvoir la régler vous-même en fonction de vos besoins.

Les étapes des travaux

arrosage automatique

Travaillez avec un plan, aussi minimaliste soit-il. Une fois que vous avez tout prévu, le tracé des tuyaux, l’emplacement de chaque tête de jet, vous pouvez travailler sur terrain. Commencez par les tracés pour les tuyaux. Enterrez-les à une profondeur d’au moins 10 cm pour être à l’abri des chocs, et encore plus profond si c'est possible. Utilisez des coudes de raccordement pour les angles à 90 °, le tuyau pouvant tout de même fléchir pour les angles moins importants.

Prévoyez l’emplacement des goutteurs en tenant compte de la portée de leur jet. En général, ils couvrent entre 3 et 5 m. Utilisez des modèles qui couvrent 360° pour pouvoir arroser de façon homogène. Vérifiez également le débit avant de choisir. Une fois que vous avez placé tous les tuyaux et goutteurs, il ne vous reste plus qu’à raccorder le tout au programmateur et à l’électrovanne. Effectuez un essai pour voir si les jets permettent un arrosage complet de votre terrain. N’enterrez le tout qu’après cette vérification. Cela vous évitera de faire le travail deux fois.

En été, les plantes ont des besoins en eau plus importants. Programmez les arrosages en dehors des fortes chaleurs, soit le matin très tôt ou en soirée. Après le passage de la neige, vous aurez peut-être besoin d’entretenir votre arrosage automatique. La première utilisation peut s’avérer un peu difficile, avec de la terre qui aura bouché les têtes de jet. Augmentez la pression pour libérer les voies. Par précaution, vous pouvez protéger vos goutteurs. Sinon, l'installation d'un arrosage automatique n'est pas forcément enterré : tout dépend de l'aspect pérenne ou non souhaité.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 7LD3Hg

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture