Vous êtes ici : Les rubriques de Travaux & Construction > Chauffage et isolation > Isolation extérieure : quelles solutions et quel coût ?

Isolation extérieure : quelles solutions et quel coût ?

Isolation extérieure

Réaliser des économies d’énergie étant au cœur des priorités de beaucoup de ménages aujourd’hui, de nombreuses techniques d’isolation ont été créées dont l’isolation par l’extérieur. Un procédé qui optimise les performances thermiques de la maison tout en garantissant un bon niveau de confort. Plusieurs solutions peuvent être adoptées dans la réalisation de ce type d’isolation.

L’intérêt d’isoler par l’extérieur

Dans le but de traiter les ponts thermiques dans la maison, mettre en place un bon système d’isolation est primordial. En général, l’isolation intérieure constitue la solution la plus privilégiée. Néanmoins, cette technique a le désavantage de réduire la surface habitable de la maison en raison de la pose des éléments isolants au niveau des murs, ce qui entraine une réduction d’espace.

L’isolation extérieure est envisageable comme solution alternative. A l’inverse de l’isolation intérieure, celle-ci consiste à couvrir l’extérieur de la maison d’une espèce de manteau isolant. Les travaux concernent les murs, les combles ainsi que le toit. En principe, cette solution est adoptée par ceux qui désirent réaliser en même temps un ravalement de façade. Autant, en effet, faire d’une pierre deux coups. De surcroît, lors des travaux d’isolation, une modification significative de la façade sera inévitable puisque toute la structure sera retouchée ce qui entraînera le changement de l’aspect extérieur de la maison.

Utiliser l’enduit pour isoler l’extérieur

Quand il est question d’isolation par l’extérieur, plusieurs solutions peuvent être envisagées. L’une des plus simples étant de poser un enduit isolant, bien que cette technique est utilisée uniquement en complément d’un système d’isolation déjà en place. L’idée est de poser une couche isolante composée d’un mortier à base d’un liant et de granulés (perlite, polystyrène expansé…). Dans le cas de murs dotés d’une forte capacité d’absorption, la projection d’un mortier d’accrochage sera nécessaire pour garantir une parfaite adhérence entre l’enduit isolant et le support. Une couche de finition fait d’un liant hydraulique achève le travail.

Sinon, il est également possible d’opter pour la pose d’un enduit mince. A base de polystyrène expansé, l’isolant est constitué d’une couche d’armature en fibre de verre composée d’enduit. Les travaux de finition s’achèvent avec la pose d’une couche d’enduit.

Poser un panneau isolant

La pose de panneaux isolants est l’une des solutions les plus courantes et les plus efficaces en matière d’isolation extérieure. Il s’agit d’installer des panneaux d’isolation collés au support puis recouverts d’enduit de finition. La première étape du travail consiste à préparer le support. Il est essentiel de vérifier l’adhérence de l’ancien support avec la maçonnerie et le produit de collage de l’isolant qui peut ici être en polyuréthane, en verre cellulaire, en laine minérale et bien d’autres matières encore.

Les éventuelles instabilités devront faire l’objet d’un décapage et les irrégularités d’un ragrément. Après nettoyage et dépoussiérage de la surface, il faut passer à la pose des panneaux. Ces derniers sont placés sur un profilé en aluminium anodisé à joints alternés et serrés. La fixation peut s’effectuer par collage partiel pour des surfaces irrégulières, par collage intégral sur des surfaces planes et lisses ou par fixation mécanique si l’adhérence entre le mur et le panneau suscite des incertitudes.

isolation extérieure

Après un renforcement des angles avec des profilés perforés en acier inoxydable ou en aluminium, la pose d’un enduit est enfin possible. Celui-ci est constitué de mortier-colle auquel s’ajoute un tissu d’armature métallique ou synthétique au sein de la couche de fond. Le droit des angles ne doit en aucun cas afficher de joints. En outre, il est conseillé de réaliser un recouvrement de bande d’au moins 10 cm.

Il est à noter que cette technique peut aussi être utilisée d’une autre façon, c'est à dire que l’isolation thermique soit protégée par un bardage plutôt que par un enduit armé. Ledit bardage peut être en bois, en ardoise, en métal et autres.

Prix d’une isolation par l’extérieur

Avec l’isolation par l’extérieur, tous les défauts d’isolation d’un mur seront résolus et les ponts thermiques seront supprimés. Ce procédé est idéal pour la rénovation d’enduit de façades abîmés et vieillis par le temps. Il requiert toutefois une demande de permis de construire.

D’après les estimations de l’Agence Nationale de l’Habitat, le prix d’une isolation extérieure d’un mur est évalué entre 50 et 80 € le m² hors taxe. Ce tarif inclut la pose et les matériaux. Il faudra compter entre 8000 et 12000 € TTC pour un chantier complet concernant 150 m² de mur à isoler. Les ménages pourront espérer faire chaque année une économie d'environ 596 € si leur habitat est chauffé à l’électricité, 656 € s’il l’est au fioul et 443 € pour un chauffage au gaz.

Les intéressés doivent savoir qu’il est possible d’accéder à un crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) dans le cadre de travaux d’isolation. Il permet de déduire les dépenses liées aux ouvrages des impôts sur le revenu. Le prix des travaux permettant de profiter de cet avantage fiscal est plafonné à 16000 € pour un couple et la moitié pour une personne célibataire. Une majoration de 400 € selon le nombre de personnes prises en charge est également accordée.

Le CITE est cumulable avec l’Eco Prêt à taux zéro qui peut aussi être octroyé pour financer les travaux d’isolation au niveau des murs, des combles et de la toiture. En outre, une TVA à taux réduit (5,5%) est aussi accordée aux travaux d’amélioration de la performance énergétique ainsi que pour les travaux induits et indissociablement liés.

Afin de profiter du maximum de confort chez soi tout en faisant des économies d’énergie, installer une isolation extérieure performante est la clé. Les dépenses générées par les travaux seront rapidement amorties par les économies énergétiques réalisées dans la maison.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : txbFNW

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture