Vous êtes ici : Les rubriques de Travaux & Construction > Toiture et façade > La gouttière : quels matériaux choisir, avantages, inconvénients

La gouttière : quels matériaux choisir, avantages, inconvénients

gouttière PVC

Les gouttières ont surtout un rôle fonctionnel, mais elles jouent aussi un rôle dans l'aspect esthétique de l'habitation. Leur fonction première est de recueillir et de dévier les eaux de pluie pour éviter à la maison de subir les dégâts de l’humidité.

Il faut savoir qu’une construction dont les fondations et les murs ne sont pas protégés ne restera pas debout très longtemps.

Gouttière : les enjeux

Si la maison n'a pas de gouttière, durant les épisodes pluvieux, les eaux se déversent du toit au ras des murs. Au fur et à mesure, une tranchée naturelle se creuse, favorisant l’agglomération des eaux de pluie. L’humidité attaque alors la base des murs et remonte tout doucement : phénomène que l’on appelle « humidité ascendante ». Si on ne prend pas les mesures nécessaires, les murs seront ainsi attaqués et commenceront à s’effriter. Au bout d’un moment, ils pourront même finir par s’écrouler et constituer de véritables dangers pour les résidents ou les passants. Le recours à la gouttière devient alors une évidence.

Gouttière : styles et formes

Le choix du style et du matériau de la gouttière sera fonction de la disposition et du type de bâtiment : résidence, local commercial ou bureau. Les professionnels recommandent les gouttières à grand diamètre pour éviter qu’elles ne se bouchent à cause de débris de branches, de feuilles ou même de toiture.

Le système de montage ainsi que la gouttière elle-même doivent être parfaitement étanches afin d’éviter les fuites indésirables. Les raccords devront être tout aussi imperméables. La taille de la gouttière varie en fonction de celle de la maison ou de l’emplacement où on désire l’installer. Les diamètres vont de 16 à 33 cm pour une surface de toiture de 35 à 80 m².

Côté matériaux : comment les choisir ses goutières ?

Gouttière Cuivre

Sur le marché, on a largement le choix en termes de matériaux et de styles de gouttières. Beaucoup optent pour le PVC, léger, facile d’installation et résistant dans le temps. Il est d’autant plus pratique à poser qu'il est très léger. Toutefois, comparé à des matériaux comme le zinc, sa durée de vie est inférieure de 10 ans au moins. Cela s’explique par sa résistance moyenne aux intempéries.

Le PVC résiste mal aux fortes chaleurs et peut se fissurer sous l'effet du gel. Les prototypes en zinc sont quant à eux indémodables. Faisant partie des "vétérans", ils sont plus délicats à mettre en place que les modèles en PVC. Malgré leur solidité, il faut savoir qu'en centre ville, leur longévité diminuera en raison de la pollution environnante.

L'acier galvanisé conquiert de plus en plus de cœurs de par ses nombreux avantages. Mais l'aluminium est aussi très prisé car il est facile à manier et permet donc d’obtenir n’importe quel style et forme de gouttière. Contrairement aux modèles précédents, il demande très peu d’entretien et contribue efficacement à la décoration du bâtiment. Les formes les plus prisées en matière de gouttières sont les demi-rondes et les carrées. Il faut tout de même reconnaître que celles-ci correspondent davantage à un style de maison contemporaine et moderne.

Les gouttières en cuivre qui se patinent avec le temps sont les plus chères : elles sont réservées, souvent, aux monuments historiques ou demeures de caractère.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : p3ELkZ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture