Vous êtes ici : Les rubriques de Travaux & Construction > Jardin et extérieur > Construire un muret en pierres sèches étape par étape

Construire un muret en pierres sèches étape par étape

muret en pierres sèches

Pour donner du caractère à son jardin, il n'y a rien de tel qu'un muret en pierres sèches. Il n'est pas difficile de le mettre en place. Avec les bons matériaux, il suffit de suivre quelques étapes et le tour est joué.

S’occuper des fondations du muret de pierres sèches

La première étape pour construire un muret en pierres sèches consiste bien évidemment à se fournir en pierres. Les solutions sont nombreuses, l'idéal serait de pouvoir déjà disposer de pierres inutilisées dans son jardin ou avoir des connaissances qui souhaitent s'en débarrasser. A défaut, on peut toujours se ravitailler à la source, notamment dans une carrière ou chez un marchand. Dans ce dernier cas, il faudra débourser un peu d'argent. La forme des pierres est essentielle si on veut obtenir un beau résultat. Gardez à portée de main un burin et une massette pour donner forme à certaines pierres qui ne peuvent s'imbriquer.

Avant de disposer les pierres, il faut bien délimiter le terrain où le muret sera dressé. Tracer la surface prévue pour la structure. Les bonnes proportions consistent à avoir une largeur correspondant aux 2/3 de la hauteur. Généralement, cette dernière sera de 1 m au maximum. Une fois la surface délimitée, creuser les fondations à 30 cm de profondeur mais avec une largeur légèrement plus grande que celle du muret. Penser à bien tasser le fond avec une dame en fonte. Cela permet à la future structure d'être bien stable.

Une construction en hauteur

muret en pierres sèches

L'étape suivante est la plus fastidieuse car il faudra considérer les pierres unes à unes et les trier. Il est important d’avoir une vue d’ensemble des pierres avant la mise en place. Cela aide à distinguer les pierres qu’on choisira de mettre à la base et celles qui culmineront au dernier niveau du muret. Il faut non seulement un résultat solide, mais également esthétique. Commencer par les pierres les plus grosses.

Elles seront placées à la base du muret. Comme dans un jeu de puzzle, il faut trouver les pierres qui peuvent s'emboiter, tout en veillant à garder une structure plate En empilant les pierres petit à petit, le muret prend forme. A chaque étage, commencer par placer les pierres sur les angles et terminer par le centre. Les pierres du niveau supérieur prendront automatiquement appui sur celles de l’étage inférieur.

On aura beau chercher les bonnes pièces qui s’emboitent, il est possible que certaines pierres ne soient pas assez stables. Pas de panique, il suffit de les stabiliser avec des pierres assez minces pour qu’elles se mettent en place. De temps à autre, on peut aussi optimiser en taillant certaines pierres qui refusent de s’emboiter. Pour rigidifier l’ensemble du muret, ne pas hésiter à placer des pierres assez longues ou boutisses tous les 3 à 4 niveaux. Pour terminer en beauté, placer les pierres les plus plates au dernier étage. Dans le cas où le muret est érigé contre un talus, il est indispensable d’incliner légèrement sa construction vers l’arrière. Cela permet au muret de résister à la poussée de la terre.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : Ynhqmz

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture