Vous êtes ici : Les rubriques de Travaux & Construction > Construction et rénovation > Qu'est-ce qu'un vide sanitaire, à quoi ça sert ?

Qu'est-ce qu'un vide sanitaire, à quoi ça sert ?

fondations d'une maison

Le vide sanitaire sous une maison fait partie des techniques de construction permettant de prévenir les risques naturels mais également de bénéficier de plus de confort dans sa maison. Ce mode de construction s’oppose au type de maison dite "sur terre-plein" pour laquelle le plancher est posé sur le sol directement.

Les points forts du vide sanitaire

Un vide sanitaire est un espace vide de 1,80 m au maximum entre le sol et le premier plancher du bâtiment. Il n’est pas envisageable si on prévoit un sous-sol. Au moment de la construction, le vide sanitaire impose de déplacer une certaine quantité de terre dans le cadre des travaux de terrassement. Cet espace de vide doit être accessible, généralement par une trappe. Grâce au sas que constitue le vide sanitaire, on évite les remontées d’humidité. De plus, les risques de tassement de terrain sont éliminés. On ne risque plus d’avoir des carreaux fissurés.

Le vide sanitaire joue également un rôle dans l'isolation thermique puisque sa température est toujours autour de 10°C. En cas d’inondation, l’eau est naturellement évacuée à travers le vide sanitaire. En zone sismique, il permet également de protéger les habitants qui pourront évacuer en toute sécurité car une telle construction bénéficie d’une meilleure stabilité. Les risques de sinistre sont divisés par quatre avec un vide sanitaire comparé au terre-plein. Par ailleurs, les risques de contamination au gaz radon sont diminués par la présence du vide sanitaire qui permet de ventiler le gaz.

Un vide sanitaire est considéré comme accessible afin de permettre en cas de réparations ou d’éventuelles fuites d’avoir un accès sous la maison et de réaliser les réparations qui s’imposent.

Construire un vide sanitaire

vide-sanitaire

Pour construire un vide sanitaire, il faut commencer par délimiter le terrain et repérer les intersections et les axes du futur bâtiment. On peut pour cela utiliser des cordages ou du plâtre pour faire les repérages. Une fois que ces points ont été délimités, on doit creuser. On verse ensuite un béton de propreté d’une hauteur de 5 à 10 cm de hauteur environ qui permettra d’enrober les armatures de fondation. L’élévation des murs se fera à l'aide de blocs creux en mortier. Une coupure de capillarité devra être prévue pour éviter les remontées capillaires. Mettre également en place un système de drainage permettant d’évacuer les eaux de ruissellement.

Avant le coulage de la dalle du plancher, on effectue la pose des poutrelles du plancher. On termine par l’installation des ventilations. Il n’existe pas de normes précises sur la ventilation, on recommande que la circulation de l’air soit une surface égale à 3/10.000e de la surface du vide sanitaire.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : DiY9p4

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture